Actualités

L'écriture créative. Démarche pour les empêchés d’écrire et les autres

[Parution - 24/07/14]

Guide pour se faire passeur d'écriture et de lecture, informé des recherches et débordant d'idées pratiques, dans une perspective de démocratie d'apprentissage.
La démarche proposée dans cet ouvrage s'appuie sur une réflexion et une pratique de plus de quinze ans auprès d'élèves ordinaires, d'élèves handicapés, de publics en difficulté, d'éducateurs, d'étudiants et d'enseignants. S'adressant à ceux qui veulent construire une aventure d'écriture créative avec les empêchés d'écrire et les autres, elle renoue le cognitif et l'affectif, le savoir et l'éprouver, qui sont les deux facettes inséparables de tout apprentissage. Ni récit d'atelier, ni recueil de propositions, cet ouvrage propose une réflexion sur les choix et une progression justifiées théoriquement et par une pratique soucieuse de faire évoluer le rapport à l'écrit.
Auteure : Marguerite Perdriault
Editions Erès


Solidarités autour d'un enfant : l'accueil dans la parentèle ou chez un tiers digne de confiance

[Protection de l'enfance - 23/07/14]

Une étude de la Défenseure des enfants vient d'être publiée sur le thème du recours à la parenté et aux tiers dignes de confiance dans le cadre du placement des enfants.
Une analyse a été effectuée auprès d'un corpus de 20 situations de placement interrogeant la désignation des tiers, le profil sociologique des aidants (membres de la parenté et tiers dignes), leur vie quotidienne et les relations parents, tiers, enfants.
Cette étude livre également des pistes de réflexion sur les modifications à apporter au statut des aidants pour sécuriser ce mode d'accueil des enfants. (source : CNAPE)
/// Lire l'étude


L’échange d’informations dans le champ de la prévention de la délinquance

[ - 18/07/14]

Le CIPD (Conseil interministériel de prévention de la délinquance) a élaboré une charte déontologique type pour l’échange d’informations dans le cadre des conseils locaux de sécurité et de prévention de la délinquance. 
Cette charte est le fruit d’une large concertation menée par le Secrétariat général du CIPD associant les différents ministères concernés, de nombreux réseaux nationaux intervenant dans le champ de la prévention de la délinquance (AMF, ADF, FFSU, CNLAPS, CNAPE, France médiation, Citoyens et justice), la CNIL et le Conseil supérieur du travail social (CSTS).
Un guide méthodologique apporte des conseils pratiques pour sa mise en œuvre.
La CNIL a établi, par délibération du 26 juin 2014, une autorisation unique concernant les traitements de données relatifs aux personnes faisant l’objet d’un suivi par le maire dans le cadre de ses missions de prévention de la délinquance.  
Le Conseil supérieur du travail social, qui s’est réuni en assemblée plénière le 17 juillet 2014, a rendu un avis favorable sur la charte déontologique type et sur le guide méthodologique en formulant un certain nombre de recommandations.
/// Consulter la page dédiiée sur le site du CIPD


Rapport d'information déposé par la commission des affaires culturelles et de l'éducation sur les relations entre l'école et les parents

[Scolaire et peri-scolaire - 17/07/14]

A l'occasion de l'examen en première lecture de la loi du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République, plusieurs amendements ont été présentés en faveur de la création d'un statut de parent-délégué, et ce dans le but d'associer davantage les parents à l'école. C'est dans ce contexte que la commission des affaires culturelles et de l'éducation a proposé la mise en place d'une mission d'information pour traiter plus largement des relations des parents avec l'institution scolaire. Après un état des lieux de ces relations, le présent rapport formule une série de préconisations, axées autour de cinq idées : les droits d'expression des parents dans les établissements devraient être renforcés ; la notion de coéducation devrait être clarifiée ; les parents devraient être mieux accueillis et informés, notamment grâce à l'instauration d'une prérentrée à leur intention et l'explicitation systématique du travail demandé aux élèves, et ce afin de lever les non-dits ou malentendus initiaux ; l'école devrait « aller à la rencontre » de tous les parents, en multipliant les temps d'échange quand tout va bien, en organisant, y compris le samedi, des formations pour adultes et des débats éducatifs dans les établissements et en recourant à des « tiers facilitateurs » ; tous les personnels de l'éducation nationale devraient être formés aux enjeux de la relation école-parents.
/// Lire le rapport


Les aidants... une question pour les institutions

[Parution - 09/07/14]

Les aidants, dans le contexte de crise qui est le nôtre, développent une inventivité de circonstances, et reposent la question de la « relation d’aide » dans les champs médico-sociaux, psychiatrique et du handicap. Comment prendre en compte ces nouveaux savoirs profanes ? Pourrait-on imaginer qu’ils soient de nouveaux tiers, en situation « d’aidant à l’institué », au service de l’humain ? La reconnaissance (professionnelle ou non) des aidants, nous amène aussi à réinterroger les contenus et les processus de formation dans les métiers des secteurs social et psychiatrique.
Revue Empan N°94, 2014
Editions Erès


Le Sénat adopte le projet de réforme pénale et supprime les tribunaux correctionnels pour mineurs

[Droit et justice - 08/07/14]

Après l'adoption, le 10 juin dernier, par les députés du projet de réforme pénale, les sénateurs ont examiné et adopté le texte le 26 juin. La suppression des peines plancher pour les majeurs comme les mineurs ainsi que l'application de la contrainte pénale aux mineurs sont toujours prévues par le texte. Une nouveauté : le Sénat a adopté un amendement visant à supprimer les tribunaux correctionnels pour mineurs (source : CNAPE).
/// Lire le rapport


Affaire Marina : la Défenseure des enfants rend public les conclusions de la mission d’étude

[Protection de l'enfance - 01/07/14]

Dans le cadre de l’ouverture des 7e assises de la Protection de l’Enfance qui se sont déroulées à Lille, la Défenseure des enfants, Marie Derain,  rend public les conclusions de la mission d’étude consacrée à l’affaire « Marina », le 30 juin 2014. Rédigé pour le compte du Défenseur des droits par M. Alain Grévot, spécialiste de la Protection de l'enfance, ce rapport a pour ambition de reconstituer, étape par étape, la chaine des dysfonctionnements qui a abouti au décès d’une petite fille de 8 ans, en août 2009, au Mans.
Fruit de 12 mois d’enquête, ce document présente également une quinzaine de préconisations relatives à l’évolution des pratiques, des méthodes de travail ou des attitudes professionnelles, et à la modification de certains textes dans le but de contribuer à une meilleure fiabilité du dispositif de protection de l’enfance.
/// Lire le compte rendu


Afficher les résultats 1 à 7 sur un total de 207
<< Première < Précédente 1-7 8-14 15-21 22-28 29-35 36-42 43-49 Suivante > Dernière >>