Actualités

La prise en charge des mineures délinquantes par la Protection Judiciaire de la Jeunesse dans les Alpes-Maritimes

[Protection de l'enfance - 28/04/16]

En 2014, l'Observatoire Régional de la Délinquance et des Contextes Sociaux (ORDCS) a été contacté par la Protection Judiciaire de la Jeunesse afin de mener une étude sociologique sur la délinquance des jeunes filles mineures dans les Alpes-Maritimes. Les thèmes proposés à l'étude lors de la commande concernaient 3 points :
- la particularité du territoire du 06 vis-à-vis du nombre de filles prises en charge par la PJJ
-  les bandes de filles délinquantes
-  la mixité filles/garçons dans les lieux d'hébergement
Au début de l'année 2011, à Nice, une douzaine de jeunes filles (parfois accompagnées de garçons), des adolescentes âgées de 12,5 ans à 16 ans, agressent de façon virulente, d'autres adolescents (principalement des filles), pour un regard, un sac, un téléphone portable ou un vêtement. Durant trois mois, entre janvier et mars 2011, ces jeunes filles vont aller et venir dans la ville, en frappant violemment plusieurs victimes. Ce groupe de filles se reconnaît sous un même nom que nous noterons ici  «Y».A quelques mois d'intervalle, un phénomène similaire se produit. Certaines des jeunes filles appartenant au premier groupe commettent à nouveau des violences et des vols avec violence avec de nouvelles jeunes filles. Nice n'est plus l'unique lieu de ce type d'agressions (la zone d'action s'étend entre Nice et Cannes),et aux vols avec violences ou aux violences simples, vont s'ajouter les vols simples dans de grandes enseignes types Cap 3000, Galeries Lafayette, etc.En outre, ces jeunes filles sont repérées comme étant sous l'influence d'adultes dont elles sont victimes.

Auteure : Camille Allaria
Les rapports de l'observatoire n°7
/// Lire le rapport


Une approche ethnographique des Centres éducatifs fermés : méthode, enjeux scientifiques et retours sur la formation

[Parution - 19/04/16]

Cet article de la revue Sociétés et jeunesses en difficulté porte sur l’expérience d’une recherche pilotée au sein d’un institut de formation en travail social et interroge ce que faire de la recherche dans un tel contexte veut dire. Pour ce faire, le propos développé se fonde sur une enquête ethnographique en Centres éducatifs fermés, menée sur deux ans par un collectif composé de chercheurs disciplinaires et de formateurs professionnels. Les éclairages visés portent autant sur la manière concrète dont s’est structuré et organisé le programme (démarche et méthode) que sur les enjeux que pose ce type de démarche en termes d’utilité scientifique et d’usages sociaux, notamment dans les apports de connaissances qui peuvent servir la formation et la professionnalisation des travailleurs sociaux.
Auteure : Catherine Lenzi
Revue : Sociétés et jeunesses en difficulté n°16
/// Lire l'article


Loi de modernisation du système de santé. Le volet Santé mentale

[Législation, Santé-santé mentale - 05/04/16]

La note de synthèse du volet santé mentale a été rédigée par Valériane Dujardin (juriste, chargée de mission CCOMS / EPSM Lille Métropole). Elle détaille les points suivants : 

  1. Modalités de prise en charge des personnes faisant l’objet des soins psychiatriques sans leur consentement : présentation des modifications
  2. Impact sur les droits des patients : un accent mis sur l’accès aux soins, la continuité, l’égalité du patient devant le système de santé    
  3. Cadre légal de l’isolement et de la contention    
  4. Politique de santé mentale et organisation de la psychiatrie : le Conseil local de santé mentale devient un pivot légalement consacré    
  5. Les représentants des usagers : l’Empowerment    
  6. L'éducation à la santé, l’éducation thérapeutique : les actions de promotion de la santé mises en exergue par le législateur    
  7. Le droit à la protection de la santé : une responsabilité étatique soulignée

/// Lire la note de synthèse


La Cimade pointe les disfonctionnements liés à la dématérialisation des services

[Interculturalité-migrants - 29/03/16]

Afin de documenter les dérives de la dématérialisation des procédures de demande de titre de séjour et de combattre les difficultés d’accès aux droits des plus précaires, La Cimade publie sur son site des statistiques, actualisées quotidiennement, sur la dématérialisation des démarches pour les personnes étrangères dans plus de 65 préfectures.
Ces statistiques sont obtenues grâce à un robot informatique, qui se rend toutes les heures sur les divers sites de prise de rendez-vous et note, le cas échéant, les deux premières dates de rendez-vous disponibles. Le robot réalise également des captures d’écran, permettant d’attester de la validité de l’information. Les données collectées sont classés en cinq catégories :

  • Au moins deux rendez-vous sont proposés dans les quinze jours
  • Un rendez-vous est proposé moins d’un mois plus tard
  • Un rendez-vous est proposé entre un et deux mois plus tard
  • Un rendez-vous est proposé au-delà de deux mois plus tard
  • Aucun rendez-vous n’est proposé.

Les chiffres confirment les observations faites par La Cimade sur le terrain : la prise de rendez-vous par internet peut rompre l’égalité d’accès des usagers devant le service public et en barrer tout à fait l’accès à certains, si des modalités alternatives d’accès aux démarches ne sont pas préservées. Des graphiques issus de ces statistiques illustrent ce rapport.
/// Lire le rapport de La Cimade : À guichets fermés. Demandes de titres de séjours : les personnes étrangères mises à distance des préfectures.


La loi relative à la protection de l’enfant votée

[Protection de l'enfance - 16/03/16]

La loi sur la protection de l'enfant, destinée à offrir aux enfants placés à l'aide sociale un parcours plus stable et à favoriser leurs premiers pas dans l'âge adulte, a été promulguée et publiée le mardi 3 mars 2016 au Journal officiel. La loi du 14 mars 2016 relative à la protection de l'enfant avait été adoptée définitivement par le Parlement le 1er mars.
/// En savoir plus


Questions de genre

[Parution - 09/03/16]

Le besoin, voire la nécessité de séduire semble avoir envahi les sphères économiques, politiques, médiatiques, familiales et individuelles. D’un sexe à l’autre, d’un individu à l’autre, entre un individu et une foule, entre deux générations, la séduction tisse des liens ambigus sous les auspices de la rencontre, du désir, du plaisir, d’Éros, mais aussi du pouvoir, de la domination, voire de la manipulation et de Thanatos. Que penser aujourd’hui de sa place et de ses formes dans la relation parents/bébé, dans les relations entre enfants, entre adolescents, dans leurs liens aux adultes ? Du côté des professionnels de l’enfance peut-on enseigner, éduquer, et soigner sans un minimum de séduction ? Peut-elle autoriser une alliance de qualité, un transfert bien tempéré ?
Revue Enfances&Psy n°68
Editions Erès


L'adolescence en poche. Comprendre et aider nos adolescents

[Parution - 16/02/16]

Pour comprendre un adolescent, il faut, selon l’auteur, prendre en compte au moins trois facteurs importants :

- Le facteur « interne », en lien avec les difficultés propres au fait de grandir et de se transformer ;
- le facteur « externe » constitué par l’environnement et la société, dont les repères évoluent de plus en plus vite ;
- Eenfin, le dernier facteur qui est notre regard posé sur lui.

Les adolescents nous renvoient à nos contradictions multiples, y compris dans nos réponses à leurs interrogations ! Mais n'est-ce pas une chance d'être obligé, grâce à eux, de maintenir constamment notre pensée en mouvement ? Ce n’est certes pas facile de devoir stimuler le cerveau d’un adolescent pour favoriser les bonnes connexions, tout en acceptant qu’une période d’errance est parfois nécessaire. Ce n’est pas facile d’accepter d’être ringard, et en même temps de véhiculer l’autorité et des valeurs !
Avec humour, sérieux et ouverture d’esprit, l’auteur brosse à grands traits le portrait des adolescents d’aujourd’hui, ceux qui, tout en allant bien, ont besoin d’adultes de référence pour devenir autonomes, et ceux qui, en raison de leurs troubles spécifiques, nécessitent l’aide de professionnels formés.
Auteur : Grégory Hauswald
Editions Erès, 152 pages


Afficher les résultats 1 à 7 sur un total de 336
<< Première < Précédente 1-7 8-14 15-21 22-28 29-35 36-42 43-49 Suivante > Dernière >>