Actualités

Pratiques et évolutions de la justice des mineurs. Aperçus de clinique judiciaire

[Parution - 24/04/15]

En une période de remise en chantier du texte fondateur concernant le traitement de la délinquance des mineurs, comment ne pas s’interroger sur les éléments qui, outre la conformité à la loi et à la procédure, influent sur la décision judiciaire ? Se réduisent-ils à la seule subjectivité du juge ou dépendent-ils d’abord du contexte institutionnel et politique ?
Auteur : Alain Bruel
Editions Erès


Appel à projets de recherche sur les ressources et les conditions de vie des jeunes

[Etudes et rapports - 23/04/15]

La DREES et l’INSEE ont mené au cours du quatrième trimestre 2014 une enquête quantitative sur les ressources de jeunes (l’enquête nationale sur les ressources des jeunes – ENRJ 2014) auprès de plus de 5.700 jeunes de 18 à 24 ans ainsi que de leurs parents (plus de 6.300 parents ont été interrogés).
Le dispositif de l’ENRJ prévoit la possibilité de ré-interroger les jeunes et/ou leurs parents afin d’approfondir qualitativement certains questionnements relatifs aux thématiques de l’enquête dans le cadre d’un entretien avec un chercheur.
Six axes ont plus particulièrement été définis :

  1. Mesurer la pauvreté des jeunes : faut-il réviser les concepts ?
  2. Un prêté pour un rendu ? La circulation des aides dans la parentèle
  3. Les jeunes et le travail
  4. Le logement des jeunes : trajectoires résidentielles et modes de cohabitation au quotidien
  5. Mobilités sociales, trajectoires et parcours des jeunes
  6. A la marge des politiques publiques de la jeunesse : le halo de la vulnérabilité

La DREES convie donc la communauté des chercheurs à présenter des projets de recherche, s’appuyant sur des « post-enquêtes ». Dans le cadre de celles-ci, ils réinterrogeront les personnes ayant répondu à l’ENRJ qui ont accepté de recevoir un chercheur pour un entretien qualitatif complémentaire.
/// En savoir plus


La Parentalité ? Contours, détours et redéfinitions (Revue Dialogue)

[Parution - 17/04/15]

La « parentalité » est un terme qui s’est peu à peu imposé en France à côté du concept de « parenté ». Issue d’un groupe de travail pluridisciplinaire, cette notion définissait avec D. Houzel les différents aspects d’être parent. A-t-elle rempli sa fonction pour soutenir les points de vue des différents professionnels ou acteurs sociaux sur le terrain ? A-t-elle  perdu de sa pertinence en se généralisant et en gommant la différence entre l’homme et la femme ? Ou bien commence-t-elle seulement à mieux caractériser les différentes dimensions de l’expérience de parent ? Ce numéro ré-interroge, vingt ans après, cette notion au regard de l’évolution de la société.
Revue Dialogue.Recherches sur le couple et la famille n°207
Editions Erès

 


Enfants en danger, professionnels en souffrance

[Parution - 15/04/15]

Qu'ils soient ceux qui repèrent, qui évaluent la situation des enfants en danger au sein de leur famille, ou qu'ils soient ceux qui prennent la décision de les placer dans une famille d'accueil ou dans une institution, tous les professionnels impliqués dans la protection de l'enfance sont en souffrance, mais n'osent pas en parler dans la crainte d'être jugés, voire disqualifiés.
Plus les relations parents-enfant sont perturbées, plus des troubles graves de la parentalité exposent l'enfant psychiquement et physiquement, et plus les professionnels se vivent malmenés et sortent meurtris de ces suivis.
Trop longtemps méconnue, cette souffrance mérite pourtant d'être prise en compte car elle entrave les compétences de chacun, provoque des dysfonctionnements majeurs et a des effets néfastes tant pour les familles que pour les professionnels. L'identifier, la comprendre pour tenter d'y remédier, telle est l'ambition de cet ouvrage.
Coconstruit par et pour les professionnels dans le cadre d'une formation continue, il témoigne de leur souffrance au travail et propose des outils théoriques et pratiques pour leur venir en aide ainsi qu'une bibliographie très ciblée. (Quatrième de couverture)
Martine Lamour, psychiatre, a exercé pendant vingt-huit ans dans une unité spécialisée de soins psychiatriques pour jeunes enfants et leurs parents (centre Myriam-David, Paris 13e). Clinicienne, chercheuse et formatrice, elle a publié de nombreux articles ainsi que des ouvrages sur les perturbations des relations parents-nourrisson et leur impact sur les professionnels.
Marceline Gabel, assistante sociale de formation initiale, chercheuse et formatrice, a toujours œuvré en faveur de la protection de l'enfance, tant sur le terrain que dans ses fonctions de conseillère technique sociale au ministère de la Santé et des Affaires sociales. Actuellement chargée de cours à l'université Paris Ouest-Nanterre-La Défense, elle a publié de nombreux articles et ouvrages sur l'enfance en danger.
Editions Erès, 296 pages, 25.50 euros.


Dossier de veille de l'IFÉ n° 100, mars 2015. Éduquer au-delà des frontières disciplinaires

[Scolaire et peri-scolaire - 14/04/15]

Les années 1970 ont apporté les « 10 % pédagogiques » et la possibilité de réaliser des projets souvent interdisciplinaires avec les élèves, pour insuffler de l’innovation dans les pratiques pédagogiques françaises ; les années 2010 sont en passe de (ré-)introduire au collège des « enseignements pratiques interdisciplinaires » et 20 % du temps d’enseignement laissé au libre choix pédagogique des établissements. Cette réforme semble cristalliser depuis son annonce de nombreuses tensions autour des territoires disciplinaires des enseignants. Pourquoi l’interdisciplinarité est-elle si difficile à appliquer en France ? Qu’en est-il dans les autres pays ? Des problèmes au niveau de la collaboration entre enseignants, au niveau pratique, ou au niveau des traditions disciplinaires sont soulevés.
En parallèle, depuis les années 1990, l’éducation à la santé, à la citoyenneté, au développement durable, aux médias, à l’information, au patrimoine… sont autant de demandes faites par la société à l’école pour former les futurs citoyens. Leur caractère particulièrement complexe, du point de vue des concepts étudiés mais aussi du point de vue de la « transmission » d’un certain engagement citoyen à tous les élèves, en fait des objets difficiles à enseigner. Selon les curriculums des différents pays, ces « éducations à » sont tantôt traitées comme des matières séparées, tantôt intégrées à une ou plusieurs matières.
Ce centième Dossier de veille aborde les questions concernant ces contenus transversaux qui sont encore et toujours au cœur de l’actualité éducative et des discussions sur les finalités éducatives de l’enseignement secondaire : comment éduquer les élèves pour en faire des citoyens responsables dans un système surtout centré sur les disciplines scolaires, et qui ne permet donc pas facilement d’embrasser d’un même regard les questions complexes, forcément interdisciplinaires ?
Par Catherine Reverdy; Chargée d'études et de recherche à l'unité Veille et Analyses - IFÉ
/// Télécharger la version intégrale du dossier (source : IFE)


Les MFR : un OVNI dans le paysage éducatif ?

[Scolaire et peri-scolaire - 09/04/15]

A lire, un article qui présente les Maisons familiale rurales, centres de formation, sous statut associatif et sous contrat avec l'Etat ou les Régions et qui a pour objectifs la formation par alternance et l'éducation des jeunes et des adultes ainsi que leur insertion sociale et professionnelle. 
/// Voir le site internet Éduveille


Même pas peur ? Les phobies de l’enfant et de l’adolescent

[Parution - 26/03/15]

Les peurs chez l’enfant témoignent d’une étape dans sa construction psychique, étape qui sera plus ou moins rapidement et plus ou moins complètement dépassée. Peur du noir, des fantômes et autres monstres qui peuplent la nuit, de se faire mordre par le chien ou piquer par l’abeille, ou encore du cheval qui tombe, comme le plus célèbre phobique, le petit Hans… Autant de peurs nécessaires, passagères, qui émaillent et soutiennent la vie de l’enfant.
Mais lorsque la phobie se constitue en symptôme, elle est le signe d’une souffrance psychique. La permanence de la symptomatologie phobique chez l’enfant et l’adolescent, se traduisant de nos jours sous des formes cliniques très variées, doit être prise au sérieux, car elle freine celui qui en souffre dans sa vie relationnelle et sociale.
Que recouvre finalement le symptôme phobique, univoque dans sa forme, mais sous-tendu par de multiples causes ? Quelles en sont les prémisses ? Comment le traiter ? Ce numéro permettra d’affiner le concept et d’en mesurer les causes et les conséquences pour une meilleure prise en charge, du bébé à l’adolescent.
Revue Enfance & Psy n°65
Editions Erès


Afficher les résultats 1 à 7 sur un total de 267
<< Première < Précédente 1-7 8-14 15-21 22-28 29-35 36-42 43-49 Suivante > Dernière >>